Erreur 403 dans Azure Cloud Shell

Dans un précédent article, je t’ai parlé d’Azure Cloud Shell et des perspectives que cela ouvre.

Quelqu’un m’a toutefois mentionné qu’il a essayé d’activer Azure Cloud Shell depuis son compte Azure et qu’il a eu une erreur 403, lui indiquant qu’il ne pouvait pas créer le compte de stockage nécessaire à la bonne exécution du terminal.

Nous avons donc pris un certain temps à chercher la solution à ce problème avant de la trouver.

J’aimerai partager cela avec toi aujourd’hui.

 

Le problème

Tel que nous l’avons vu lorsque nous présentions Azure Cloud Shell, à la première exécution du terminal, il faut créer un compte de stockage qui sera utilisé par Azure Cloud Shell :

welcome

no-storage-account

Toutefois, ce faisant, mon collègue a eu un message d’erreur 403 :

creation-failed

 

La solution

Après avoir essayé différentes avenues, notamment de créer le compte de stockage au préalable puis de l’indiquer à Cloud Shell, nous avons fini par nous rendre compte que le compte de mon collègue lui donnait accès à plusieurs souscriptions Azure et que, dans ce cas-ci, il pointait sur une souscription dont il n’était pas administrateur… Ce qui l’empêchait de créer ce fameux compte de stockage !

En changeant simplement de souscription pour pointer sur une souscription dont il est administrateur, le problème a « disparu » et nous avons été en mesure de créer le compte de stockage et donc, de démarrer le terminal Azure Cloud Shell.

 

Quoi ? Mon compte peut être associé à plusieurs souscriptions !?

Oui ! Cela peut inclure ta propre souscription Azure ainsi que toutes les souscriptions auxquelles on t’a donné accès (ex. la souscription Azure d’un client ou celle d’un ami avec qui tu collabore sur un projet).

Pour voir la liste de tes souscriptions et passer de l’une à l’autre, déroules le menu en cliquant sur ton compte en haut à droite du Portail Azure. Tu les trouveras tout en bas du menu, dans la section « Directory » :

switch-azure-subscriptions

 

En conclusion…

Tout problème n’en est pas un quand on connait la solution. Par contre, dans notre domaine (l’informatique), il est parfois plus complexe de déterminer la source du problème que sa solution 😉

Comments are closed.

%d bloggers like this: